Archive pour mai 2008

Lettre ouverte de l’APEP

Samedi 17 mai 2008

                                                                                        Le 16 MAI 1908

 

 Madame l’Inspectrice d’Académie de la Vienne, Monsieur le Recteur, Monsieur le Préfet,

             Nous avions souhaité, soutenus par les principaux syndicats enseignants, la FCPE, la FNER et de nombreux élus de bords politiques différents,  une réunion de travail rassemblant autour de la même table :

-          Monsieur le Recteur puisque c’est lui qui détient la marge de manœuvre des postes et le rapport direct au ministre

-          Monsieur  le Préfet ou son représentant, président du CDEN

-          Madame l’Inspectrice d’Académie responsable de la mise en place de la carte scolaire

-          des élus, des parents et des enseignants composant notre association

Cette rencontre rapidement organisée était un engagement de M. Palisse du Rectorat, engagement réitéré mardi midi 13 mai devant témoins.

Aujourd’hui et malgré tous les appuis que nous avons déjà obtenus dans notre démarche constructive de promotion de l’école de proximité, nous n’avons obtenu de votre part que de fausses promesses de réunion de travail. Nous prenons acte de votre refus de fait et nous souhaitons que tous les citoyens puissent avoir connaissance que notre démarche constructive et coopérative ne vous intéresse pas. Nous le regrettons surtout pour nos enfants, pour nos villages, pour nos quartiers, pour notre pays.

            Nous ne sommes donc pas venus au rendez-vous  fixé ce soir par madame l’inspectrice d’académie dans la mesure où il s’agissait d’une réception de délégation, la énième depuis la publication de la carte scolaire. Nous avons pu de nombreuses fois déjà mesurer sa qualité d’écoute qui ne donne lieu à aucune suite, mise à part la publication de communiqués de presse. Aucun argumentaire, aucun document de travail ne nous a été remis depuis le 14 mars, date à laquelle nous nous sommes constitués en coordination. Cette manière de confisquer ou d’occulter le débat public sur la question de l’école qui nous concerne tous, ne nous semble pas digne d’un pays démocratique.

          
De notre côté, nous avons produit un document de travail d’une centaine de pages qui a été remis le 13 mai au rectorat, à l’Inspection Académique, au Conseil Général, à la Préfecture, aux organisations syndicales et de représentants de parents d’élèves et envoyé au Ministère de l’Education Nationale auprès duquel nous avons sollicité un rendez-vous. Nous sommes actuellement en train de le faire parvenir aux députés et sénateurs de la Vienne, aux conseillers régionaux ainsi qu’aux différents acteurs de l’aménagement du territoire. Nous tenons à ce propos à dénoncer les conditions déplorables d’accueil notamment à l’inspection académique où les portes ont été fermées devant nous, nous interdisant définitivement l’accès à ce bâtiment pourtant ouvert normalement au public. Ce document comporte des arguments généraux et particuliers aux territoires ainsi que des éléments nouveaux sur chaque situation de fermeture qui n’avaient pas été pris en compte dans cette carte scolaire que nous constatons si mal préparée.

 

 

Nous renouvelons en préalable notre demande de moratoire suspendant les fermetures de classes tant qu’une concertation n’aura pas eu lieu avec et entre les acteurs des territoires de la Vienne.

Dans ce cas, nous proposons de nous mettre au travail dès aujourd’hui : nous avons réfléchi à une organisation de travail, à des thématiques, à un échéancier que nous sommes prêts vous soumettre. Il nous parait essentiel que les différents acteurs de tous niveaux, du nôtre et du vôtre, collaborent pour de bon.

 

En espérant que vous serez sensible à notre volonté de vous aider à construire une école dont nous pourrons être tous fiers, recevez, Madame l’Inspectrice d‘Académie de la Vienne, monsieur le Recteur et monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

 

                                                                                                                L’APEP 86

       

 

CDEN le 19 mai

Samedi 17 mai 2008

L’ECOLE PUBLIQUE DE PROXIMITE EN DANGER

 

Dans la Vienne, 3 écoles ferment, 30 classes dans les écoles,

mais aussi dans les collèges, lycées…

 

Cette année, ce sont 11200 postes qui sont supprimés et 19000 l’année prochaine… Quelles écoles fermées ? Quelles classes fermées ?

La vôtre ?

 

Le 19 mai, a lieu le CDEN, Conseil Départemental de l’Education Nationale. L’Inspection présentera ses choix de fermeture aux élus, aux représentants de parents, d’enseignants…

Ces choix sont inacceptables ! L’Education Nationale doit revoir sa copie !

 

NOUS DEMANDONS :

Ø     le maintien d’une école rurale de proximité, de qualité, qui ne soit pas menacée chaque année par des décisions purement administratives et économiques !

Ø     que l’égalité d’accès au service public d’éducation soit garantie sur l’ensemble du territoire national

Ø     que les données prises en compte dans la confection de la carte scolaire soient clairement définies et identiques pour toutes les communes, en comptant  tous les enfants inscrits sans exception et sans discrimination d’âge, sur la commune (et non sur le canton)

Ø     que les fermetures décidées lors du CTP du 3 avril soient annulées

Ø     que les postes d’enseignants restitués soient inscrits au mouvement des enseignants afin que ceux-ci puissent postuler sur ces postes dès maintenant.

Ø     qu’un groupe d’informations, de réflexions et de propositions large s’ouvre dès aujourd’hui dans notre département, par arrondissement, sur la question de l’école rurale et de son organisation, avec les financeurs, les usagers, l’administration, les représentants des personnels, les associations de Réseaux d’Ecoles Rurales et tous ceux qui le souhaiteront

 

EXIGEONS UN MORATOIRE ET LA CONSTITUTION DE GROUPES DE TRAVAIL RASSEMBLANT L’ENSEMBLE DES ACTEURS DE LA CARTE SCOLAIRE

 

MANIFESTONS TOUS ENSEMBLE

LE LUNDI 19 MAI À 15H

DEVANT LA PREFECTURE

 

Les Parents, Elus et Enseignants de la

Coordination Pour la Défense et la Promotion de l’Ecole Publique de Proximité de la Vienne

 http://coordecolesruralesvienne.unblog.fr

 

Tract à télécharger :  CDEN le 19 mai dans textes-tracts doc cden19mai.doc

Dossier de la coordination

Samedi 17 mai 2008

Voici ci-joint le dossier que nous avons constitué pour la défense des écoles de la Vienne.

Toutes les écoles concernées par une mesure de fermeture ont été contactées. Certaines n’ont pas souhaité joindre leur dossier dans la mesure où elles estimaient normale une fermeture (forte baisse d’effectifs par exemple).

Ce dossier a été remis à l’Inspectrice d’Académie, au Recteur, au Préfet, au Conseil Général, aux syndicats, à la FCPE…

Dossier de la coordination dans dossiers Ecoles doc ensembledossier.doc

Manifestations le 13 mai

Jeudi 8 mai 2008

L’ECOLE PUBLIQUE DE PROXIMITE EN DANGER

Dans la Vienne, des écoles ferment, des classes dans les écoles, collèges, lycées…

L’Inspection Académique ferme des écoles alors même que 15 enfants sont scolarisés, que cela entraîne ¾ d’heure de transport matin et soir pour des enfants de 3 ans !

L’Inspection Académique ferme des classes, obligeant des enfants à être plus de 30 par classe…

L’Inspection Académique prend ces décisions pour des raisons comptables sans connaître les réalités des territoires ruraux qu’elle condamne et rejetant les dépenses sur les communes (transports, infrastructures…).

Cette année, ce sont 11200 postes qui sont supprimés et 19000 l’année prochaine… Quelles écoles fermées ? Quelles classes fermées ?

La vôtre ?

Le 13 mai, a lieu le CDEN, Conseil Départemental de l’Education Nationale. L’Inspection présentera ses choix de fermeture aux élus, aux représentants de parents, d’enseignants…

Ces choix sont inacceptables ! L’Education Nationale doit revoir sa copie !

NOUS DEMANDONS :

    • le maintien d’une école rurale de proximité, de qualité, qui ne soit pas menacée chaque année par des décisions purement administratives et économiques !

    • que l’égalité d’accès au service public d’éducation soit garantie sur l’ensemble du territoire national

    • que les données prises en compte dans la confection de la carte scolaire soient clairement définies et identiques pour toutes les communes, en comptant tous les enfants inscrits sans exception et sans discrimination d’âge, sur la commune (et non sur le canton)

    • que les fermetures décidées lors du CTP du 3 avril soient annulées

    • que les postes d’enseignants restitués soient inscrits au mouvement des enseignants afin que ceux-ci puissent postuler sur ces postes dès maintenant.

    • qu’un groupe d’informations, de réflexions et de propositions large s’ouvre dès aujourd’hui dans notre département, par arrondissement, sur la question de l’école rurale et de son organisation, avec les financeurs, les usagers, l’administration, les représentants des personnels, les associations de Réseaux d’Ecoles Rurales et tous ceux qui le souhaiteront

FAISONS ENTENDRE NOS REVENDICATIONS AU

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L’EDUCATION NATIONALE 

Un préavis de grève a été déposé. Nous appelons donc

les enseignants, les élus, les parents et l’ensemble des citoyens à venir !

MARDI 13 MAI, TOUS ENSEMBLE !

12H PIQUE NIQUE PLACE D’ARMES

14H RASSEMBLEMENT AU CONSEIL GENERAL

Les Parents, Elus et Enseignants de la

Coordination Pour la Défense et la Promotion de l’Ecole Publique de Proximité de la Vienne

http://coordecolesruralesvienne.unblog.fr

 

Voici le tract à diffuser :  Manifestations le 13 mai dans Actions pdf appel13mai.pdf

Réunion de la coordination, 5 mai, 20h30, L’Isle Jourdain

Lundi 5 mai 2008

Réunion à la salle des fêtes de l’Isle Jourdain, 20h30, le 5 mai.

Ce sera l’occasion de faire le point sur les prochaines actions de la coordination.

appel5maiimage.jpg

Fédération Nationale pour l’Ecole Rurale

Jeudi 1 mai 2008

Mobilisation pour les écoles de la Viennedernières infos de la FNER

 

Bonjour à tous,
 

La FNER soutient le mouvement de la Vienne en envoyant un courrier aux responsables (IA, Rectorat, ministère).
Ce courrier sera également adressé aux médias locaux (Centre Presse, la Nouvelle République du Centre Ouest).

 

D’autre part, les actions collectives avec les élus en vue du prochain CDEN,

seront argumentées juridiquement grâce aux contributions disponibles à ce jour au bureau de la FNER. (réseau de Cunlhat, Alpes-Maritimes…)

 

Des rendez-vous avec des élus (sénateurs et autres) sont prévus en Mai.

 

Bon courage à tous

 
 

Etienne ANQUETIL

Président de la F.N.E.R

http://ecole-rurale.marelle.org/