Dossier Ecole de Luchapt

Pourquoi faut –il conserver l’école de Luchapt en particulier?

N

 

L’ensemble des parents d’élèves et moi-même savons pertinemment qu’une école à peu d’effectif et qui plus est  à classe unique reste un état provisoire, mais qui dans l’état actuel du système scolaire, est de loin préférable à la concentration cantonale.

 

J’estime tout particulièrement le travail des inspecteurs de l’Education Nationale dont l’engagement est primordiale, où leur rôle est fondamental surtout en milieu rural puisque l’école est le dernier service public en milieu rural isolé, en effet elle au centre d’un projet plus global de dynamisation du milieu.

 

Nous connaissons tous le problème de la désertification du Sud Vienne or Luchapt a vue ces dernières années de jeunes parents venir s’implanter.

 

 L’école de Luchapt peut continuer à favoriser un inversement des courbes démographiques, surtout quand l’on prend conscience de l’ouverture d’une maison de retraite à Luchapt qui offre, dés 2009, 28 emplois à temps complets, que des terrains ont été achetés en vue d’y construire des habitations supplémentaires, et que par l’arrivée de ces jeunes parents de nouvelles perspectives se crées d’un point de vue associatif et professionnel.

Il serait dommage de condamner cette école alors que de nouveaux horizons s’ouvrent à Luchapt. C’est pour cela que nous demandons un délai supplémentaire.

 

De plus l’école de Luchapt permet de maintenir dans notre village un restaurant, puisque c’est dans ce dernier que les enfants déjeunent, c’est à la sortie de l’école que les parents vont à l’épicerie de Luchapt chercher leur pain.

 

Notre école est réellement au centre de notre système économique local.

 

Sans école 3 personnes de plus viendront gonfler les chiffres du chômage.

 

De plus comment surmonter le problème que pose les déplacements des très jeunes enfants quand on sait que si ces enfants étaient amenés à rejoindre une autre école c’est en heures qu’il faut compter le temps de trajet par jour, de par la situation géographique enclavée de chacun.

 Et pour les parents qui refuseraient que leur enfant de deux ou quatre ans passe chaque matin  trois quarts d’heure dans un car et autant le soir, ces mêmes parents ne pourraient faire face à la dépense du trajet quotidien en voiture particulière.

 

Chacun connaît aujourd’hui le rôle primordial de l’école maternelle sur la réussite des élèves. Or l’ensemble des parents d’élèves de Luchapt reconnaît les bienfaits de notre classe unique : classe hétérogène : les plus jeunes apportant créativité et spontanéité, profitants de l’activité générale de la classe –contacts naturels et précoces avec les langages écrits et mathématiques- ; la présence des plus jeunes facilitant la responsabilisation des plus grands.

 

 Luchapt n’ayant qu’un maître, cela permet un plus grand suivi de l’enfant, une plus grande cohérence et une globalité dans le projet d’école.

 

 L’éloignement et l’isolement sur le plan social et culturel dont nos enfants pourraient pâtir se révèlent être un avantage puisque pour se documenter ils sont obligés de se servir des moyens de communications modernes -dont notre école est riche- (ordinateur, Internet…) ce qui les propulsent directement au cœur du 21 eme siècle.

 

 

 L’école de Luchapt  crée des enseignants de qualité, en effet ceux-ci doivent avoir connaissance de tous les domaines de l’enseignement et doivent assurer les mêmes taches que tous les autres directeurs d’école.

 

 Notre école a su faire face aux difficultés du monde rural pour continuer de donner un enseignement de qualité. C’est une école différente qui est un critère de choix pour de plus en plus de parents.

 

Sachant pertinemment que notre école à classe unique est avant tout un état provisoire, nous savons aussi que son maintient s’inscrit dans la logique d’un renversement de tendance. C’est pour cela que nous insistons particulièrement pour profiter d’un délai supplémentaire, tenant à vous rappeler que 28 emplois à temps pleins arrivent sur la commune de Luchapt, c’est une nouvelle ère qui commence et la fermeture de notre école maintenant serait une catastrophe pour l’avenir.

 

En espérant de tout cœur que ces éléments auront su vous convaincre de la nécessité d’accorder à l’école de Luchapt le temps de voir aboutir nos projets d’avenir, c’est avec tout mon respect que je conclurais cette lettre.

 

 

                   Celine Villain, déléguée des parents d’élèves

2 Réponses à “Dossier Ecole de Luchapt”

  1. jean claude dit :

    il serait bien de poser cette question a monsieur le maire de luchapt car ne serait-il pas du même coté que ceux qui veulent fermer les écoles rurales, comme il ont fermer les postes, les gares de marchandises, les perceptions et bientôt les hôpitaux.

    c’est-il lui aussi augmenter sont salaire de 150 %
    et dire qu’il aurait pu être élu au conseil général

    que pense monsieur le maire de la fermeture de sont école car s’il est contre il faudrais qu’il applique une vieille règle établi par un anciens ministre (celui qui a vue la mort de prés) et qui a dit un ministre sa faire sa gueule ou sa démissionne
    et bien la pour monsieur le maire c’est pareil soit il est d’accord avec la fermeture de son école et les fermetures d’écoles dans le département soit il quitte sont parti
    c’est aussi cela avoir des C………
    même le conseil municipal devrait démissionner en bloque pour marquer sa désapprobation idem dans les autres communes l’implication ne doit pas être seulement des parents d’élèves mais également des élus ou alors ils ils sont d’accord

    je répète encore une fois c’est il y a juste un an qu’il aurait fallu réfléchir avec le bulletin de vote
    bon d’accord avec les autres cela n’aurait peut être pas été mieux mais sûrement pas moins bien

  2. celine dit :

    Merci du commentaire sur le dossier de l’école de Luchapt, si si j’insiste, vraiment ça vallait le coup! Et puis surtout ça nous fait bien avancer…
    En tout cas il y en a qui n’ont appris de l’école que le chemin.

Laisser un commentaire