Mails de soutien à Moussac

Aux parents, habitants, élus de Moussac

Je ne pourrai malheureusement assister à votre réunion du 27, mais sachez que je suis de tout coeur avec vous. Tenez bon !

Bernard Collot
02 48 54 03 48
http://perso.orange.fr/b.collot/b.collot/

Depuis le temps qu’elle nous fait rêver, votre classe unique, nous qui travaillons dans un paquebot de 310 élèves, et où il est si difficile de retenir le nom de chaque personne. C’est pas possible qu’elle s’arrête. Appelez Nicolas Philibert, envoyez des messages à la presse : tout le monde en France aime les classes uniques et il n’y a que le ministère pour en déplorer le coût. Proposez à une ou deux nouvelles familles de venir habiter dans votre village, enchaînez vous aux grilles du ministère, nous vous soutiendrons…
Amicalement

Au nom de toute l’équipe
Véronique DECKER
Directrice de l’école
Marie CURIE
Cité Karl MARX
93000 BOBIGNY

Je suis très triste d’apprendre que la classe unique de Moussac va fermer.
Cette école reste pour moi comme un but à atteindre.

J’adresse tout mon soutien à Patrick Galland, aux enfants et aux parents qui ont fait vivre cette classe unique (unique à tous points de vue).

Michel Duckit (instituteur en Isère)

Laurent Ott

Docteur en Philosophie, éducateur et enseignant,

Chargé de cours à Paris X- Nanterre en Sciences de l’Education

J’apprends avec une grande émotion la menace qui pèse sur l’école de Moussac ; l’administration ne peut pas continuer à ignorer les trésors qu’elle héberge et à traiter comme quantités négligeables l’implication de l’ensemble des acteurs éducatifs qui font l’école.

Les mots d’ordre à courte vue d’économie de bouts de chandelle ne doivent pas faire illusion ; une éducation globale, durable, respectueuse de l’environnement humain et social local est sans doute la meilleure façon d’employer l’investissement éducatif.

Moussac a connu une renommée importante chez les éducateurs, du fait de son école. Aujourd’hui Moussac reste un symbole. Est-ce la raison de la menace qui pèse sur son école ?

Laurent Ott,

Responsable de projets à l’Ecole de Formation Psychopédagogique (EFPP),

Mél pro: l.ott@efpp.fr

Courriel: laurent.ott@wanadoo.fr

J’espère de tout coeur que Moussac va survivre. Que peut-on faire pour vous soutenir ?
Bon courage à tous.

Isabelle Guiot-Hullot

 

De tout coeur avec vous dans cette lutte contre la bêtise de
l’Administration qui reste dans la logique « marchande » de notre
triste France…
Bonne chance et bon courage !

Un instit exilé en région parisienne dont le coeur reste accroché à
nos belles Cévennes !

Pierre Diény
Ecole Paul Bert
28 rue des Marais
92190 Meudon

 

je suis de tout coeur avec vous pour le maintien de la classe unique à Moussac

même en milieu urbain je suis favorable à ces structures

j’espère que vous arriverez à faire changer d’avis l’administration

Nathalie Benech
classe de cycle 3
Ecole Marie Curie
93000 Bobigny

Bonjour,

 

Je suis enseignante freinet en CP, fille d’enseignants freinet et je tiens par ce courrier à vous adresser tout mon soutien concernant la fermeture de votre école.

 

J’ai durant toute ma scolarité primaire correspondu avec cette école : les débuts de la télématique, de l’informatique, de l’internet, …

 

L’objet du message de Bernard Collot sur la liste freinet m’a ramené quelques années en arrière, vers ce qui m’a permis de me construire, d’apprendre et de m’ouvrir au monde et qui m’a donné envie, plus tard, de partager ces expériences.

 

Si je peux faire quoi que ce soit pour vous aider, faites le moi savoir, ce sera avec plaisir.

 

Nous savons tous ce que c’est que perdre une école, qui plus est une classe unique !

 

Bon courage à tous.

 

Chloé FOUQUER

33 rue de la Seine

76430 TANCARVILLE

fouquer.chlo@wanadoo.fr

02-32-84-31-76

06-07-65-66-34

Bonjour Patrick,

Je te souhaite bonne chance avec tes parents d’élèves pour arriver à
arrêter la machine infernale de la fermeture de classe.
Courage à vous tous.

Coopérativement
Véronique Feutelais IDEM60-80

 

Aux parents d’élèves, aux élus,à l’enseignant de la classe unique de Moussac,

 

Je viens d’apprendre la menace de fermeture qui pèse sur la classe unique de Moussac.. classe symbole d’une longue résistance des petites structures rurales scolaires au rouleau compresseur de l’administration.

Cette classe et ses enseigants ont fait et font toujours la preuve, avec d’autres, que des structures scolaires respectueuses des élèves et de leurs divers itinéraires d’apprentissage étaient non seulement possibles, mais avaient, par rapport aux écoles casernes que sont un certain nombre de grosses structures urbaines, une grande capacité à faire réussir (s’épanouir) les élèves. Même des études commanditées par le ministère ont fait la preuve en leur temps des résultats supérieurs de ces petites écoles. Dans ces classes, un énorme travail de recherche a été entrepris et se poursuit. Au sein de ce courant de recherche, la place de Moussac a toujours été emblématique.

Mon message de soutien n’aura que peu d’efficacité dans la lutte que vous allez engager, mais je ne pouvais manquer de faire ce minimum, en souhaitant qu’il soit accompagé de beaucoup d’autres !

 

 

 

Christian Drevet
280, rue de la voie ferrée
38690 LONGECHENAL
04 76 55 96 31
christian.drevet2@wanadoo.fr

Patrick, j’ai beaucoup appris grâce aux enfants de Moussac, à Bernard
et à toi, via Marelle, les Crepsc, même si on ne s’est peut-être
jamais rencontrés.
Suite à la transmission de l’info par Christian Drevet, j’aimerais en
savoir plus sur les menaces qui pèsent sur ton école et sur ce qu’on
peut faire pour vous aider.
Claude Didier, militant syndicalo-pédagogique, Isère

 

Bonsoir Patrick,

Un message pour, comment dire…, te transmettre tout notre soutien, être de cette façon avec vous pour la mobilisation en cours.

J’ai appris beaucoup de choses dans le sud vienne, tout particulièrement grâce à l’école de Moussac. J’espère donc que ce lieu éducatif extraordinaire pourra continuer à vivre !

Je ne pourrai pas me déplacer mais serai de tout coeur avec vous jeudi soir.

Bon courage à tous

Amicalement,

Anne Bouju Géographe

Pour tous les travaux ce que vous avez fait à Moussac, merci aux
enseignants, parents, enfants.
Ne nous laissons pas abattre par des gens qui ne respectent pas les
droits de l’homme, par des gens qui ne cherchent pas l’émancipation des
peuples mais leur avilissement.
Les responsables officiels n’ont aucune crédibilité, pas même celle d’un
vote au suffrage universel, biaisé par une manipulation orchestrée des
consciences.

Ce sont les mêmes qui dénoncent la Shoah, le Tibet et qui oublient,
quand ça arrange leurs intérêts financiers, le Liban, la Palestine,
l’Afghanistan, l’Irak, la Tchétchénie, les working-poors, les handicapés
français sans auxiliaire de vie à l’école, la liste est longue…

Marc Guyot

 

L’école de Moussac ne doit pas disparaître ! C’est avec grande tristesse que j’ai appris une menace de fermeture.

Depuis tant d’année c’est un phare qui éclaire le chemin de ceux qui essayent d’offrir aux enfants une école où ils peuvent se construire pleinement. Tous mes encouragements à ceux qui se battent pour la sauver.

Bien amicalement

Pascale Bourgeois
57 place Charlemagne
38260 Marcilloles
pascalebourgeois38@orange.fr

 

 

Je ne sais pas si c’est une surprise pour toi, il me semble que tu n’avais pas parlé de cette fermeture à la Toussaint, dans tous les cas je suis désolée pour toi, j’ai essayé d’aller voir l’article de journal mais il n’est plus en ligne. J’espère que jeudi avec les parents vous trouverez les arguments qui convaincront les « autorités », j’ai vécu la fermeture de mon école il y a quelques années, on n’a pas été très soutenus à part par un syndicat, mais en ville ça peut se justifier.

Bon courage en tous cas , j‘attends de vos nouvelles

Sylvie

S. Hospitel

école maternelle Anne Frank

Groupe scolaire Concorde

41 rue Vincent de Paul

59370 Mons en Baroeul

tél : 03.20.04.04.02

 

Bonjour Patrick
Je ne vais pas pouvoir être à la réunion ce soir (autre réunion prévue) mais j’apporte tout mon soutien à cette lutte pour maintenir les écoles concernées par la même logique à l’oeuvre depuis 20 ans, fermer les petites écoles…sans s’occuper des enfants ni des évaluations
amicalement
Yves Jean

 

PATRICK,

CE MAIL DE SOUTIEN PARCE QUE MA SŒUR SOPHIE M’APPPREND QUE L’ECOLE DANS LAQUELLE J’ETAIS INTERVENU EN TANT QU’INTERVENANT THEATRAL IL Y A PLUS DE DIX ANS VA ETRE RAYEE DE LA CARTE SCOLAIRE ET CELA M’ACCABLE. JE N’AVAIS JAMAIS VU TOUT AU LONG DES NOMBREUSES INTERVENTIONS EN MILIEU SCOLAIRE UN TEL CLIMAT DE CLASSE.

L’IMPRESSION D’AVOIR EN FACE DE MOI DES INDIVIDUS INDEPENDANTS ET RESPONSABLES QUI PARLAIENT EN LEUR NOM ET PAS JUSTE POUR AVOIR UNE BONNE NOTE OU ETRE BIEN AVEC LE PROFESSEUR.

JE M’EN SOUVIENS ENCORE COMME D’UNE TRES BELLE EXCEPTION.

JE SUIS SUR QUE TU PARVIENDRAS A INSTAURER UN TEL CLIMAT AVEC D’AUTRES ELEVES (LES CHANCEUX !) MAIS CELA DOIT ETRE UNE EPREUVE POUR TOI ET TOUT LE VILLAGE DE MOUSSAC .

SACHE QUE JE SUIS A TES COTES ET TE SOUTIENS.

BIEN A TOI.

PIERRE LOUIS-CALIXTE

Bonjour Patrick,

j’espère sincèrement que Moussac ne va pas fermer
car si c’est le cas, les C.R.E.P.S.C. vont se voir amputer
de leur fer de lance historique.

Comment leur pardonner, ils savent ce qu’ils font.

Coopérativement
Jean-Claude Mura

 

Bonjour,
Tenez bon! il faut empêcher la fermeture des classes uniques. Celle de moussac comme les autres.

Germaine Paccoud
germaine@paccoud.net
27/03/2008

Bonjour,
Je tenais à vous faire part de mon soutien concernant la fermeture de la classe unique de Moussac.

Que l’on soit gestionnaire soucieux du rapport investissement/retour sur investissement, parent soucieux de l’avenir de ses enfants, responsable de collectivité territoriale soucieux de la vie locale, je ne vois pas comment on peut soutenir une telle mesure. Comment un Etat juste et responsable peut-il cautionner un tel gâchis, sciemment, cyniquement? A moins de n’avouer qu’il cherche l’injustice et se considère irresponsable, et que le recteur aille parler aux parents et leur dire « je choisis de sacrifier vos enfants, votre commune, et j’en porterai la responsabilité ». Toute autre attitude vient ajouter à l’injustice et l’irresponsabilité, l’hypocrisie et la lâcheté.

Sachant que les classes uniques sont à la fois les plus respectueuses de l’enfant et les plus efficaces scolairement, cette fermeture représente un choix coupable à la fois d’injustice et d’inefficience. Injustifiable, donc.

J’espère que vous tiendrez bon et qu’il sera possible de ne pas fermer cette classe.
Si vous mettez en ligne une pétition ou lancez une action, je relaierai.

Hélène Gresso (prévenue par Bernard Collot et Hervé Moullé, que je remercie)

« Je voudrais suivre quelques-unes des procédures–multiformes,
résistantes, rusées et têtues–qui échappent à la discipline, sans
être pour autant hors du champ où elle s’exerce, et qui devraient
mener à une théorie des pratiques quotidiennes… »
Michel De Certeau, _L’Invention du Quotidien_ 1: 146

H. Gresso, Ph.D
The Pennsylvania State University
University Park, PA 16802
Phone: 814-865-9580
Fax: 814-863-1103
hlg7@psu.edu

 

Tout mon soutien à vous…
Qt à moi, je m’apprête à enterrer mon école. Eh oui, la classe unique de Coupray (haute-marne) va également disparaître. L’an passé, une belle résistance ns a permis de « gagner » un an. Ms il semble que cette année, ce soit bien la fin…
Philippe Klein

 

Salut à vous

Bon courage pour les semaines à venir ! Et merci pour les infos
communiquées par Ludovic.
Même si vos emplois du temps risquent d’être chargés, je vous propose de
vous joindre à nous pour la réunion FNER de samedi prochain à Limoges.

Amitiés
Michel Baron Fédération Nationale de l’Ecole Rurale

 

 

Bonjour Patrick,

 

Je découvre le mail de Bernard concernant la fermeture de l’école. Je suppose que vous devez tous être en pleine resistance aussi je vous envoie tout plein de courage et de force pour votre combat,

Tiens nous au courant

 

Nathalie Massé

Classe unique

48400 Vébron

 

 

 

 

 

3 Réponses à “Mails de soutien à Moussac”

  1. François LE MENAHEZE dit :

    AU moment où les résistances commencent à s’organiser, l’école de Moussac revient dans le collimateur. Notre devoir de résistance, de mobilisation est évident pour soutenir une école « unique en son genre » …comme toutes les écoles uniques du pays.
    Cette école qui permet de faire vivre, progresser des enfants dans des conditions idéales.
    Alors, résistons…des quatre coins de France!

  2. cosse dit :

    Ce mail pour soutenir tous ceux qui défendent les écoles à classe unique. C’est mon expérience, ce fut un bonheur et il faut vous battre pour votre école. Sur notre commune du Périgord, ils ont finalement fermé il y a plusieurs années alors qu’à ce jour il y aurrait assez d’élèves pour réouvrir ! Battez-vous pour votre école, pour vos enfants, pour la vie de votre vilage !!!

  3. ROBERT Marion dit :

    Je n’ai que 20 ans et habite dans un petit village de 300 habitants dans la loire.Nous n’avons que deux classes aujourd’hui, heureusement, pas menacées de fermeture. Je souhaitais juste adresser mon soutien à l’école de moussac suite au reportage que je viens de voir sur france 2. Beaucoup de jeunes seraient enchantés d’enseigner dans ce genre de structure alors quel dommage de fermer une école pour des raisons financières et administratives..

Laisser un commentaire