• Accueil
  • > Initiatives
  • > APPEL SOLENNEL POUR LE MAINTIEN DE LA CARTE SCOLAIRE DANS LE SUD VIENNE

APPEL SOLENNEL POUR LE MAINTIEN DE LA CARTE SCOLAIRE DANS LE SUD VIENNE

Le 31 Mars 2008

 

 

 

Monsieur le Préfet de Région Poitou-Charentes, Préfet de la Vienne,

Monsieur le Recteur de l’Académie de Poitiers,

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

 

 

J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur l’avenir du service public de l’éducation en milieu rural.

 

Une nouvelle fois, la carte scolaire est reconsidérée, à la lumière de critères essentiellement quantitatifs.

 

Cette année est une année particulière, en ce sens que les élections locales n’ont pas permis les préalables et indispensables concertations que sont en droit d’attendre l’ensemble des maires ruraux.

 

C’est brutalement, quelques jours seulement après l’installation des conseils municipaux, que nous avons appris les mesures de suppression de classes qui seront présentées aux instances paritaires. Pour la rentrée 2008, ce sont les communes de Joussé, Moussac, Luchapt, et Villemort qui sont visées à ce jour par ces projets de fermeture.

 

Les collectivités locales se battent au quotidien pour améliorer la qualité de l’accueil dans leurs écoles, assumant pleinement l’obligation qui est la leur.

 

Pour le monde rural, c’est bien d’un véritable enjeu de société dont il est question : l’accès à l’éducation pour tous dans des conditions acceptables par les familles et supportables par les jeunes enfants.

 

Aujourd’hui, les calculs d’effectifs ne doivent plus constituer l’unique critère pour décider de maintenir ou fermer une classe, dans un territoire rural comme celui du Sud de la Vienne. D’autres départements ont déjà su adapter la répartition géographique des écoles et des classes en considération de l’aménagement du territoire, en tenant compte de ses forces et faiblesses.

 

C’est pour toutes ces raisons, que solennellement, je vous demande avec tous mes collègues du Sud de la Vienne également concernés, de surseoir à toute décision des fermetures envisagées à ce jour et d’engager la concertation la plus large avec tous les acteurs concernés.

 

 

Le Maire,

Laisser un commentaire