A Millac

A Millac, les parents ont distribué le tract vendredi. Plusieurs se joindront à la manifestation de lundi.

Les parents se sont aussi organisés pour une école morte lundi : pas d’enfants à l’école.

7 Réponses à “A Millac”

  1. une maman dit :

    A Joussé,nous maintenons le blocage de l’école jusqu’à nouvel ordre. Certaines écoles ont eu une information selon laquelle « ce serait bon pour eux », autrement dit après toutes les actions menées et tous les contacts ils ne seraient plus menacés de fermeture.

    Nous avons eu la même !!

    Soyons très vigilants face à ces révélations. A l’école de joussé nous nous refusons à nous laisser aller, nous maintiendrons nos actions, nous mobiliserons tout le monde le temps qu’il faudra, tout du moins jusqu’à ce que nous ayons une confirmation officielle.

  2. Vous avez raison !

    D’autant plus qu’il s’agit bien de quelques écoles cette année mais qu’on sait que l’école rurale est mal en point sur l’ensemble du territoire et dans l’ensemble du système (maternelle, primaire, collèges…)

    Le mouvement de cette année, qui existe un peu partout en France, est peut-être important pour l’avenir de nos écoles !!!

  3. jean claude dit :

    deja pour que les ecoles ne fermes pas il ne fallais pas (pour certains) voter sarko
    2 eme fermer toute les écoles privées (financer avec l’argent des contribuables)
    3 eme interdire les dérogation pour mettre les enfants dans l’école du choix des parents
    exemple si l’ecole de millac ferme un jour cela sera de la faute aux familles habitants sur millac mais a la limite de l’isle jourdain et qui envois leur enfants dans les ecoles de l’isle jourdain.

    bravo vous tuez déjà le village continuer

  4. sylvie dit :

    Bonjour

    Répondre à Jean-Claude de MILLAC message du 22.04.08

    Je souhaite répondre à Jean-Claude en effet, ces commentaires sont un peu désolants et à l’avenir avant d’écrire sur le blog je souhaiterai que Jeau-claude vérifie ses propos, on ne peut pas se permettre de rejeter la faute sur les familles si une école ferme ou une classe, de plus pour son information, des familles « du secteur proche de l’Isle-Jourdain » je le cite, ont envoyé ou envoient actuellement leurs enfants à l’école de Millac.

    Il faut une réflexion plus profonde et plus réfléchie afin d’avancer sur ce sujet et non sur des « propos électoraux »

  5. jean claude dit :

    faux 1 seul enfants va a l’école de millac
    que mes propos soient désolants peut etre il n’y a que la verité qui blesse et en plus ils sont vérifier
    et si cela ne vous conviens pas vous êtes en droit de ne pas lire le blog
    je pense que celui-ci a été fait pour justement recueillir des avis
    cela l’appel de la démocratie chose que vous ne semblez pas connaître.

  6. sylvie dit :

    Bonjour,

    « La démocratie » c’est également d’émettre son avis et de répondre en toute liberté, de plus un blog est un moyen de communication pas uniquement ouvert à certains. De plus ce n’est pas en disant que des avis négatifs que le sujet sur l’école rurale va progresser.
    Il faut faire ressortir les points positifs de l’école rurale de proximité, la convivialité des relations entre les enseignants et les parents, qui sont plus accessibles, les enfants qui fréquentent une école rurale sont plus autonomes, en effet ils doivent savoir gérer leurs temps de travail dans une classe où il y a plusieurs niveaux, ils vont vers les autres en aidant les enfants de niveaux inférieurs. Les écoles rurales mutualisent leurs projets et font des échanges entre les autres écoles.
    De plus l’école de proximité évite aux enfants de faire des longs trajets dans le transport scolaire et bien sûr il y a d’autres points positifs. Ce qui est dommage, certains parents sont effrayés par les classes uniques, en effet ces parents n’ont pas connu le temps de leur scolarité ce système d’enseignement. Il faut faire découvrir aux nouveaux parents ce système scolaire etc………

  7. jean claude dit :

    mais je suis tout a fait d’accord pour une école rurale dans toute les communes même si cela doit « revenir plus cher »
    il suffit pour financer de prendre l’argent ou il est c’est a dire dans la poche des actionnaires du CAC40 et autre bénéficiaire du bouclier fiscal
    mais je redis que défendre l’école rurale ce n’est pas de faire une petite ou grande manif au moment de la suppression car « généralement » il est trop tard (ou alors fouter le feux a l’académie)
    mais de combattre l’école privée (si des parents veulent mettre leurs enfants au privé que cela soit complètement a leurs charge (liberté de choix))et que l’on oblige les parents habitants une commune ou il existe une école a y mettre leur progéniture le taux de remplissage sera atteint
    la sauvegarde de l’école rurale passe aussi par la, mais aussi par un vote pour des personnes qui n’ont pas l’objectif de supprimer l’école ou l’on forme des enfants de travailleur en laissant ouverte les écoles pour les élites.
    voila pourquoi il ne fallait pas voter sarko
    je ne dit pas sa pour vous j’ignore votre vote
    mais un certains nombre de français ont l’air de découvrir et dans tout les domaines, la politique de ce monsieur, cela est vraiment dommageable, moi cela ne me surprend pas.
    ma grand mère disait « c’est pas quant on a fait dans sa culotte qu’il faut chercher des toilettes » il est trop tard
    la en mettant monsieur sarko au pouvoir l’on pouvait s’attendre a ce qui ce passe

Laisser un commentaire